• L'histoire du carnaval est liée à l'histoire maritime de la ville de Granville. À l'époque où la peche à la morue était l'activité principale du port, les départs des terres-neuvas avaient lieu aux alentours de mardi gras. Le carnaval était leur dernière fête à terre avant de prendre la mer. Il est aujourd'hui l’un des trois grands carnavals ayant subsisté, chacun avec leurs spécificités et leurs coutumes, dans des villes portuaires françaises.

    La première édition du carnaval - avec comité d'organisation - a lieu le 7 février 1875. Le carnaval s'inscrit alors dans la tradition des fêtes de bienfaisance : parmi les chars composant la cavalcade, un char de la charité récolte des fonds pour l'aide aux plus pauvres. Cette tradition a été reprise en 2003, et depuis le dernier char de la parade récolte des fonds pour une association granvillaise.

      Cette année a lieu la 146 eme édition du 21 au 25 février. L'an dernier, le carnaval avait attiré plus de 120000 visiteurs. La cavalcade fait plus de 2 kilométres de long et totalise 47 chars. Bien sur le carnaval est satirique, caustique et humoristique. Cette année, municipales oblige, il y aura un char sur la mairesse de granville qui est loin de faire l'unanimité.


    23 commentaires
  • Dans sept jours, il y aura un grand mouvement de grogne contre le prix du carburant et aussi manifester son mécontentement vis à vis de la politique menèe par notre bon président. Vous connaissez surement la chanson de patrick Bruel "alors regarde", eh bien cette parodie n'est que la stricte vérité !! bonne vidéo a tous !


    22 commentaires
  •    Pour une sombre histoire d'héritage mal partagé, un homme à tué une famille entière à Orvault. Il a assassiné un à un avec un pied de biche le père, la mère et les deux enfants avant de les découper et de les brûler. Cette acte de barbarerie me révolte. Bien sur, ce criminel là sera condamné à perpétuité mais sera libre dans 15 ans. La justice française n'est pas assez sévère et il faudra penser un jour ou l'autre à retablir la peine de mort pour chatier les grands criminels. Qu'en pensez-vous ?

    L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR !


    26 commentaires
  • Depuis le 1er juin dernier, l'état a mis en place un site internet pour interdire le démarchage téléphonique : www.bloctel.gouv.fr. Ce service entièrement gratuit est un grand succés puisque 3 millions de personnes se sont inscrits en six mois. je me suis inscrit à ce service et les premiers mois étaient concluants. Mais depuis quelques semaines, je suis de nouveau assailli par les centres d'appels venant de france ou même de l'étranger. Sur ce site, il y a possibilité de porter plainte contre ces appels indésirables. Si vous êtes dans le même cas, n'hésitez pas à signaler ces numéros intempestifs qui vous appellent.

    CONTRE LE DEMARCHAGE TELEPHONIQUE


    17 commentaires
  • Au coeur de la tourmente : l'additif E171, aussi connu sous le nom de dioxyde de titane. Présent dans de nombreux aliments, notamment dans les bonbons, il a fait l'objet d'une étude scientifique. Les résultats sont assez alarmants.

     

     

    La guerre aux additifs se poursuit, alors qu'une étude sur le colorant E171 vient d'être publiée dans la revue Scientifics Reports. Cet additif, du dioxyde de titane, est omniprésent dans l'alimentation, que ce soit dans les plats préparés, les conserves ou les confiseries. Il sert à blanchir les aliments. En Europe, il est autorisé depuis 1966, mais c'est seulement depuis quelques années que la communauté scientifique s'interroge à propos de ce composant. Il est composé de nanoparticules à hauteur de 5 à 45 %.

    L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a demandé qu'une étude soit menée. Ce qui a été fait au cours de 4 années par des chercheurs de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra). Du dioxyde de titane a donc été donné à des rats, soit pendant 100 jours, soit pendant une semaine. L'expérience a été répétée à de nombreuses reprises, pour assurer des résultats moyens fiables. Les chercheurs ont fixé la dose quotidienne d'additif à 10 milligrammes par kilogramme de poids corporel. Elle est relativement proche de la quantité que nous ingérons chaque jour.

     

    En 2006 déjà, une étude avait montré que l'inhalation des nanoparticules du E171 causait des cancers pulmonaires sur des rongeurs. L'additif avait alors été classé dans les substances cancérigènes possibles pour l'homme. À l'époque, aucune recherche n'avait été faite sur l'ingestion de cet additif.

    D'après l'étude récente, l'additif passe dans le sang, puisqu'on le retrouve dans le foie des animaux. Les chercheurs ont également pu constater une altération de la réponse immunitaire à proximité des intestins. Une inflammation légère dans le côlon a aussi été montrée. Mais ce n'est rien comparé à la suite. Des lésions précancéreuses au niveau du côlon sont apparues chez 40 % des rats ayant reçu le colorant pendant 100 jours. À noter cependant qu'une lésion ne signifie pas systématiquement un cancer.


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique