•  

    Une carte postale envoyée il y a 41 ans est arrivée mardi !

    Saint-Martin-de-Vers, dans le Lot.
    Mardi matin, le facteur a distribué à la ferme de Verliez, une carte postale qui avait été postée en juillet 1970 depuis le village de Praz-sur-Arly (Haute-Savoie). Elle était adressée à une famille qui louait un gîte au mois de juillet, il y a longtemps. C'est un Monsieur Le Petit qui adressait alors à la famille Bigot une carte avec quelques mots d'amitié, rapporte La Dépêche.
    La carte a vieilli. Les couleurs sont un peu ternes et la bordure dentelée rend l'image "un peu désuète". La personne qui l'a reçue a remarqué le timbre avec une Marianne verte et le prix : 30 centimes précise ce journal. L'adresse des destinataires à Rouen a été barrée et elle a été réacheminée vers leur lieu de vacances dans le Lot.
    La carte a été réintroduite dans le circuit postal avec un nouveau tampon de la poste, daté du 31 août, quarante et un an après. Mais, bien sûr, se pose la question de savoir : si elle était restée dans un tiroir et dans quel bureau ?
    Les gens concernés par cette carte ont aujourd'hui disparu. Le fermier n'a plus eu de nouvelles de ces vacanciers qui avaient séjourné dans ce lieu chaque année pendant vingt ans. La carte postale lui donne l'envie de faire quelques recherches pour peut-être retrouver leur trace...


    28 commentaires
  • C'est une toute petite bonne femme de 98 ans, Keiko Fukuda, mais elle vient de devenir la première femme à atteindre le grade de ceinture noire dixième dan.

    C'est le plus haut niveau du judo et seul quelques judokas mâles ont atteint ce niveau, mais aucune femme jusqu'à présent.

    Comme on le voit sur la vidéo...cela n'a pas été très facile mais elle a montré quand même ses capacités !

    (Images : ABC News)


    Comme on peut s'en douter, elle fait partie d'une famille de maître judoka et pratique le judo depuis 78 ans... ayant commencé sur le tard, à 20 ans !!!

    Comme quoi... rien n'est impossible !


    35 commentaires
  • La scientifique russe Natalia Avseenko a bravé une eau à 1,5 degré Celsius pour nager, nue, auprès des grands cétacés blancs que sont les bélugas. Une réelle prouesse visuellement étonnante.

    Nager nue avec les dauphins, voilà à quelques détails près ce qu’a réalisé la scientifique russe Natalia Avseenko, 36 ans. Cette femme a en effet nagé nue auprès de "dauphins blancs", plus communément connus sous le nom de bélugas. Toutefois, cette rencontre s’est déroulée dans un contexte particulier, la femme ayant batifolé avec les cétacés dans une eau à 1,5 degré.

    Une rencontre qui nécessite des conditions physiques particulières

    C’est au nord-ouest de la Russie, dans la Mer Blanche (Océan Arctique) que Natalia a rencontré Matrena et Nilma, deux spécimens de bélugas vivant dans l’Utrish Dolphinarium, rapporte le Dailymail. Les experts pensant que ces animaux n’aiment pas le contact avec les combinaisons de plongée habituellement portées par les plongeurs, c’est tout naturellement nue que Natalia Avseenko a décidé d’aller à leur rencontre.

    Mais ce n’est pas à la légère qu’elle a effectué cette prouesse extrêmement physique et délicate : une personne sans entraînement ne pourrait pas survivre plus de cinq minutes à une baignade dans ces conditions. Natalia, elle, est plongeuse professionnelle. Experte en méditation et en yoga, elle a la capacité incroyable de retenir sa respiration et de rester sous l’eau glacée pendant dix minutes et 40 secondes.

     


    33 commentaires
  •  

     

    Un "super sherpa" atteint l'Everest pour la 21e fois

    KATMANDOU - Un Népalais de 51 ans, surnommé le "super sherpa", a atteint mercredi pour la 21e fois le sommet de l'Everest.

    Il améliore ainsi le record, qu'il détenait, du nombre d'ascensions du plus haut sommet du globe.

    Apa Sherpa, qui vit aux Etats-Unis, est parvenu sur le "toit du monde", à 8.850 mètres, par l'arête sud-est, par laquelle le Néo-Zélandais Sir Edmund Hillary et son sherpa Tenzing Norgay avaient réussi la première ascension en 1953.

    Apa était accompagné dans sa course par l'Américain Chris Shumate, le Suisse Bruno Gremior et quatre autres sherpas, a déclaré Ang Tshering Sherpa, chef de l'Agence Asian Trekking.

    Apa a réussi sa première ascension de l'Everest en 1990.

    Plus de 3.100 alpinistes sont parvenus au sommet de l'Everest depuis Hillary et Norgay.

     


    24 commentaires
  • Un champion d'Ultimate Fighting perd 11 kilos en un jour !

    Champion UFC (Ultimate Fighting Championship), Georges Saint-Pierre a la particularité de pouvoir perdre plus de 10 kilos en une seule journée pour la pesée. Un exploit impressionnant qui suscite de sérieux efforts et implique une parfaite connaissance de son corps.

    À bientôt 30 ans, Georges Saint-Pierre est une figure de l'Ultimate Fighting. Multiple champion dans la catégorie "Welterweight" de ce sport de combat ultime, qui mélange de nombreux arts martiaux, le Canadien est doté d'une capacité physique impressionnante. En effet, il est capable de perdre 11 kilos en une journée pour les reprendre immédiatement après. Sur la version espagnole du site d'Eurosport, son entraîneur Firas Zahabi explique le secret de son protégé.

    Un régime drastique et... des séances de sauna

    Pesant habituellement 88 kilos, Georges Saint-Pierre est normalement beaucoup trop lourd pour concourir dans la catégorie "Welterweight", réservée aux combattants ayant un poids compris entre 70 et 77 kilos. Pour son combat prévu samedi dernier face à Jake Shields, il devait donc perdre 11 kilos avant la pesée, qui avait lieu la veille. Et pour cela, il y a un régime un peu particulier. "Nous mettons en place un régime de protéines et de légumes", explique Firas Zahabi.

    La seconde étape, la plus importante, est le sauna durant plusieurs heures, ce qui a pour effet de faire perdre énormément d'eau à l'athlète, et de le faire arriver à ce fameux poids de 77 kilos lors de la pesée: "Après avoir atteint le poids de 77 kilos à la pesée, il boit de l'hydrate de carbone, et mange et boit normalement pour se réhydrater. C'est comme ça qu'il retrouve le poids de 88 kilos lors du combat." Zahabi rappelle toutefois que si Georges Saint-Pierre utilise couramment ce procédé, celui-ci ne peut pas être supporté par tous les amateurs.

    BON JEUDI . Coeur et jolie fée

     


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique