• SI SI, C'EST POURTANT VRAI !

    SYDNEY - La déprime du trajet pour aller au travail, la tête bourdonnante et les poches pleines, a donné à une entreprise de confection l'idée de dissimuler une petite poche au dos d'un de ses modèles de cravates pour pouvoir y placer un baladeur musical.

    La marque britannique Thomas Pink a présenté la "cravate des transports en commun" lors du lancement de sa collection automne-hiver 2009-2010. Ce modèle en soie tissée, décliné en plusieurs coloris, est doté d'une poche pouvant accueillir des modèles de petits lecteurs mp3 de la taille d'un iPod nano.

    Une astuce de confection, un passant au-dessus de la poche, permet de dissimuler les fils des écouteurs.

    Thomas Pink, qui a pignon sur rue à Londres, sur Jermyn Street, appartient au groupe de luxe LVMH et compte plus de 80 boutiques et franchises en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. 

                 

    Bundelkhland, Inde - Pour payer leurs dettes, des paysans vendent leurs femmes. Ces dernières se retrouveraient ensuite dans des réseaux de prostitution.

    Une grande sécheresse frappe le nord de l’Inde depuis ces cinq dernières années et les paysans voient leurs récoltes très endommagées. Les banques ordinaires leur refusant des prêts, ils empruntent auprès d'usuriers locaux et beaucoup d'entre eux se retrouvent très endettés. Selon les médias indiens, certains paysans vendraient alors leurs épouses ou leurs filles pour des sommes allant de 0,014 centime d'euro à 170 euros. La majorité des victimes de ce trafic humain se retrouverait vraisemblablement dans des réseaux de prostitution.

    Cette région de l'Inde, très pauvre, a déjà vu près de 50 % de sa population partir travailler en ville et environ 500 paysans se seraient suicidés en 4 ans. Pour ces paysans, la vente des femmes serait devenue "la solution de la dernière chance"


  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Septembre 2009 à 20:07
    maria dora
    Bonsoir Pat et Martine , je n'ai pas pu passer avant , panne d'ordi ! J'espére que les dégats seront rapidement pris en charge par les assurances , le principal étant que vous ne soyez pas blessés , c'était du au mauvais temps ? Allez courage le soleil reviens demain ! Bonne soirée , bisous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 23 Septembre 2009 à 19:54
    cosedia50
    bonsoir maria
    non plus de peur que de mal. il faut refaire l'étancheité du toit. le garage commence à
    se faire très vieux ! bonne soirée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :